Une définition de religion

Une religion* est un système de pensés généralement composé de traditions ancestrales ou culturelles et de pratiques, de récits, de histoires, de symboles et de mythes (vues fondamentales sur la réalité, d’une ou des divinité(s), l’humanité et l’origine de l’univers.) En générale, les religions génèrent une philosophie de vie, un code éthique ainsi que des rituels.

Breaking the fast, San Francisco, CA, USA
Rompre le jeûne, San Francisco, CA, USA | © amrufm | Creative Commons Licence
Licence Attribution 3.0 non transposé (CC BY 3.0).

Les adhérents peuvent être unis par leur affinité spirituelle sous une identité commune et des références à une puissance ou vérité ultime. La fonction principale de la religion est de réconcilier les humains avec eux-mêmes et tout ce qui les transcende: les autres, leur environnement et l’inexplicable.

* Aucune définition des religions n’est totalement satisfaisante : étymologiquement, le terme religion se réfère aux mots latins religio (conscience, attention scrupuleuse, engagement sacré) religare (relier ou nouer).
Ainsi, dans le cadre de ce projet, nous considérons de nombreux systèmes de croyances et de spiritualités comme des religions, bien que certains se prêtent plus facilement que d’autres à cette dénomination : les traditions locales (animistes), bahá’í, bouddhiste, chrétien, hindou, musulman, juif et taoïste ainsi que l’humanisme qui inclut les groupes agnostiques (septiques) et athéistes.

Alors que les traditions du premier groupe peuvent facilement être identifiées comme étant des traditions religieuses ou spirituelles, les adhérents aux traditions humanistes pourraient bien trouver le terme inadéquat. Quoiqu’il en soit, toutes ces traditions se réfèrent à des formes de Vérité ultime, de bonté ou une sorte de Puissance supérieure.