‘Mèmes’ spirituels

Les ‘mèmes‘ sont la quintessence de la pratique spirituelle

«Un monde où tous les êtres vivent en harmonie avec eux-mêmes, entre eux et avec leur environnement.» Fred Matser (1945-), humaniste néerlandais

«Une religion authentique est l’ouverture la plus claire à travers laquelle les énergies inépuisables du cosmos pénètre la vie humaine.» Huston Smith (1919-), expert en religions

Intercultural Dance | Lafayette College
© Lycée Lafayette| Creative Commons Licence
Licence Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé
.

Le Projet AnamCara est un pont entre ce qu’est une tradition spirituelle et ce qu’elle aspire à être. La quintessence d’une tradition représente cette force pure nécessaire à la poursuite de la paix intérieure, de la paix entre les gens et de la paix avec la terre. Forme de résistance créative, le Projet invite chacun de nous à puiser dans l’énergie cosmique de sa tradition pour établir la paix de par nos attitudes et actions. Ainsi le monde est transformé – par ces mèmes* spirituels devenus des vecteurs de paix…

Le Projet AnamCara s’adresse aux personnes désirant apprendre, expérimenter et mettre en pratique la sagesse des traditions enseignées par les grands leaders spirituels de l’humanité.


*Le terme mème signifie toute unité d’information culturelle, comme une pratique ou d’une idée, qui est transmise verbalement ou par action répétée, d’un esprit à un autre de manière comparable à la transmission de gènes. (Wiktionary) Le concept de mème est proposé par le biologiste Richard Dawkins. Le philosophe Daniel Dennett et la psychologue Susan Blackmore, qui soutiennent également la théorie mème, considèrent que les mèmes culturels analogues à des gènes en ce qu’ils s’auto-répliquent, mutent et répondent à la sélectivité naturelle.